Shopping

Diarrhée : les médicaments à base d’argile à éviter

“Autant s’en passer”. Les médicaments à base d’argile (diosmectite, attapulgite de Mormoiron, montmorillonite beidellitique, kaolin et hydrotalcite) sont dans le viseur de la revue médicale indépendante Prescrire. La raison? Leur absence “[d’]efficacité tangible” dans le traitement des divers troubles digestifs pour lesquels ils sont indiqués, notamment la diarrhée aiguë, et leur contamination au plomb. En effet, les argiles qu’ils contiennent sont extraites du sol et leurs propriétés adsorbantes les rend susceptibles de contenir certains métaux lourds présents dans l’environnement, dont le plomb. Une contamination qui avait déjà fait réagir l’Agence nationale de sécurité médicament et des produits de santé (ANSM) en 2019.

Effectivement, en 2018, l’ANSM avait rendu publics les résultats d’une étude sur les mesures de plombémie après prise de diosmectite chez l’adulte. Ces résultats avaient permis d’estimer que les enfants de moins de 2 ans traités pendant 7 jours pourraient être exposés à des taux supérieurs à 50 microgrammes par litre. Un risque, qui a contraint l’Agence en 2019 à  demander aux prescripteurs de ne “plus utiliser ces médicaments chez l’enfant de moins de 2 ans, en raison de la possible présence d’infime quantité de plomb, même si le traitement est de courte durée”.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube