Shopping

Se dirige-t-on vers une alliance MSM-MMM ? : Les Mauves imposent certaines conditions

Des développements sont à prévoir sur le plan politique aujourd’hui. Il nous revient que le Premier ministre pourrait annuler le contrat de plusieurs  milliards de roupies des turbines à gaz au Conseil des ministres. Ce qui pourrait être synonyme de cassure de l'alliance gouvernementale non sans ouvrir la porte à une coalition MSM-MMM.

Si à un certain moment la réforme électorale  était la principale cause de la discorde entre le MSM et le ML, le projet de turbine à gaz piloté par Ivan Collendavelloo y serait également pour quelque chose. Il nous revient qu’une réunion a eu lieu en début de soirée hier au Bâtiment du Trésor entre le Premier ministre et son partenaire en alliance, Ivan Collendavelloo.

Le Premier ministre adjoint n’aurait pas apprécié la tenue d’une réunion entre le ministre Nando Bodha et Paul Bérenger, mercredi, à Riverwalk. Le leader du MMM aurait fait part à son interlocuteur de son inquiétude sur le contrat de la turbine à gaz. Un contrat de Rs 7 milliards et un projet piloté par le chef du ML, Ivan Collendavelloo.

Une inquiétude que partagerait le MSM. De ce fait, Pravind Jugnauth pourrait annuler le contrat de ce projet au Conseil des ministres aujourd’hui. En échange, les Mauves ne diront pas non à une alliance avec le MSM.

Par ailleurs, le MSM et le MMM seraient tombés d’accord pour que les élus mauves votent en faveur du projet de loi sur la réforme électorale.

Ce qui explique la menace du Muvman Libérater d’abandonner le MSM. Selon nos sources, si cela se produisait, Ivan Collendavelloo, Anil Gayan et Ravi Rutnah quitteraient le gouvernement. Anwar Husnoo, Toolsyraj Benydin et Sangeet Fowdar rejoindraient, eux, le MSM dans ce cas de figure.

Une source nous confirme l’information tout en ajoutant toutefois que cette situation ne serait pas irrémédiable.

Affaire à suivre !

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube