Shopping

Sanctions américaines contre l’Iran : le prix du pétrole flambe en ce moment

Les États-Unis ont demandé à tous les acheteurs de pétrole iranien de discontinuer leurs importations le 1er mai. Au cas contraire, ils seront frappés des sanctions économiques américaines.

En effet, Donald Trump cherche à réduire à néant les exportations iraniennes après un répit de six mois qui permettait à ce pays d’exporter une quantité limitée de pétrole, notamment vers des pays asiatiques.

Résultat : le prix du brut flambe depuis le début de la semaine sur le marché mondial malgré l’annonce américaine à l’effet que les États-Unis travailleront de concert avec les rivaux de l’Iran, à savoir l’Arabie Saoudite et Émirats arabes unis, pour augmenter la production.

Or l’Arabie Saoudite et les pays membres de l’OPEP et la Russie pour limiter la production afin d’éviter une chute de prix comme celle connue vers la fin de l’année dernière.

Ainsi, Le Brent (brut de la mer du Nord) se négociait à plus de 74 dollars en début de semaine. Il sert de brut de référence sur les marchés boursiers d’une partie de l’Europe, de l’Afrique et de la Méditerranée.

Son prix détermine en partie celui de près des deux tiers de la production pétrolière mondiale, y compris le pétrole et le gaz importés par l’île Maurice.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube