Shopping

Obsolescence programmée : nombre de produits sont conçus pour durer quatre à cinq ans, affirme Thierry Malabar, professionnel du recyclage

Obsolescence programmée : nombre de produits sont conçus pour durer quatre à cinq ans, affirme Thierry Malabar, professionnel du recyclage

Pour que les usines ne fassent pas faillite il faut que les gens achètent continuellement. Les produits ne doivent pas être trop durables, afin que les machines continuent à tourner et que les rayons de nos centres commerciaux continuent de s’emplir.

Il est presque impossible de lutter contre l’obsolescence programmée car il faudrait pour cela infiltrer chaque usine manufacturière du monde. Le recyclage reste donc la solution de dernier recours. Avec ses 1 488 tonnes de déchets générées quotidiennement, Maurice tente de redonner une seconde vie aux électroménagers et autres gadgets électroniques.

Thierry Malabar, chef de projet au sein de B.E.M  Recycling, entreprise qui revalorise ce que l’on considère, un peut trop tôt, comme des déchets.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube