Shopping

Les licenciés et ceux ayant démissionné après 8 mois de travail continu éligibles au boni de fin d’année

Les salariés qui sont en poste au 31 décembre ont droit au boni de fin d’année. Mais les dispositions de la nouvelle loi du travail prévoient que ceux licenciés par l’entreprise ainsi que ceux ayant démissionné durant l’année touchent un 13e mois. Mais à certaines conditions D’après la Workers’ Rights Act 2019, à compter du 24 octobre 2019, tout employé qui a été licencié par son employeur ou qui a soumis sa démission, mais après avoir été huit mois en service continu durant l’année en cours avec le même employeur, a droit à un boni de fin d’année calculé au prorata.

Ceux qui ont pris leur retraite au cours de l’année sont aussi éligibles au boni de fin d’année. D’autre part, si le dernier mois de salaire de l’employé est plus élevé que la moyenne des salaires durant la période pendant laquelle l’employé a travaillé, le boni de fin d’année devra être calculé sur son dernier salaire comme stipulé par la « End of Year Gratuity Act 2001 ». Un employeur a l’obligation de payer 75% du boni cinq jours avant le 25 décembre 2019 et la balance au plus tard le dernier jour de travail de l’année. Un communiqué a été émis en ce sens jeudi. Pour plus d’informations, vous pouvez appeler le ministère du Travail sur le 207 2600.

shopping

FacebookTwitterYoutube