Shopping

Les fouilles à nu désormais règlementées

La loi a été amendée et le commissaire de police a émis un communiqué aujourd’hui en ce sens. Désormais, si une fouille corporelle n’a rien donné lors de l’arrestation d’une personne mais que les policiers ont toujours des soupçons, ils peuvent alors pratiquer une fouille à nu sur le suspect mais sous certaines conditions.

L’autorisation d’un haut gradé de la police est d’abord  requise. Ensuite, l’exercice doit se faire le plus vite possible et sans que la personne ne soit complètement nue. La fouille doit être effectuée par un ou au maximum deux policiers du même sexe que le suspect.

Cet exercice aura lieu loin des regards d’autres personnes.

L’inspection des parties intimes ne doit être faite que visuellement. Si quelque chose d’incriminante est détectée, le cas doit être référé à la police médicale.

Et enfin, le Diary Book de la police doit contenir tous les détails de la recherche.

shopping

FacebookTwitterYoutube