Shopping

Le Mouvement patriotique y est favorable mais émet des réserves sur le terme « gratuit »

Pour Tania Diolle, cette décision a certes apporté un « feel good factor » dans le pays. Mais, ajoute-t-elle, ce sentiment s’est estompé avec les précisions apportées par la ministre de l’Éducation vendredi. Pour Tania Diolle, la gratuité de l’enseignement supérieur est un coup de pub réussi.

Tania Diolle souligne que les 600 millions de roupies que coûtera cette mesure auraient pu être utilisées pour augmenter le nombre de bourses accordées aux étudiants venant de familles démunies.

shopping

FacebookTwitterYoutube