Shopping

Kistnen Veerabudren poignardé au cœur : sa concubine, qui soutient avoir agi en légitime défense, provisoirement inculpée de meurtre

Swasti Ramsalia, 38 ans, a été traduite devant le tribunal de Curepipe ce matin. Elle est accusée d'avoir mortellement poignardé son concubin avec un couteau en début d'après-midi, hier. Elle a été reconduite en cellule policière, la police ayant objecté à sa remise en liberté.

Selon l’autopsie pratiquée hier par le Dr Maxwell Monvoisin, un coup de couteau en plein cœur a été fatal à Kistnen Veerabudren, 45 ans. Hier, une énième dispute a éclaté entre Kistnen Veerabudren et Swasti Ramsalia à leur domicile, à Ligne Berthaud, Réunion, Vacoas.

Selon la femme, qui soutient être une femme battue, son compagnon l’a agressée à l’aide d’une planche à découper. Elle dit avoir répliqué dans un accès de colère. Elle soutient qu’elle était en légitime défense. Elle l’a poignardé. La fille de 12 ans du couple, qui a assisté à toute la scène, a confirmé la version de sa mère.

Après sa comparution en cour, Swasti Ramsalia a participé à un exercice de reconstitution des faits. Elle a expliqué aux enquêteurs de la CID de Vacoas comment elle a tué son concubin. Les funérailles de Kistnen Veerabudren ont eu lieu ce matin à Solferino.

shopping

FacebookTwitterYoutube