Shopping

Exportation de 50 000 tonnes de sucre vers la Chine : Nous n’avons pas autant de sucre, soutient le Mauritius Sugar Syndicate

Exportation de 50 000 tonnes de sucre vers la Chine : Nous n’avons pas autant de sucre, soutient le Mauritius Sugar Syndicate

Le Conseil des ministres a, vendredi dernier, avalisé l’accord de libre-échange conclu avec la Chine.

Hier, l’ancien diplomate Vijay Makhan a évoqué le danger que ce traité représente pour nos PME, entre autres. Car il s’agit d’ouvrir notre économie à l’importation de produits chinois.

Et quid de nos exportations ? Comment cet accord va-t-il bénéficier de cet accord ? On ne sait pas trop ce que nous pourrons exporter vers la Chine… à l’exception du sucre.

Devesh Dhukira, directeur du Syndicat des sucres, tient à préciser que ce n’est pas 50 000 tonnes qui seront exportées vers la Chine l’année prochaine, mais seulement 15 000 tonnes. La quantité va augmenter graduellement et n’atteindra 50 000 tonnes qu’au bout de 8 ans.

Mais avons-nous du sucre en plus à vendre ? Non, répond le directeur du Syndicat des sucres. À moins de dévier vers la Chine des exportations existantes vers d’autres pays. Mais il faudrait, dans cette éventualité, que le prix proposé par les Chinois soit meilleur. Ce qui n’est pas assuré. Bref, nous ne gagnerons que la différence de prix.

N’est-ce pas le genre de négociations où, comme le disait feu Gaëtan Duval, l’on donne un bœuf pour recevoir un œuf ?

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube