Shopping

En cour intermédiaire ce matin : La poursuite précise les faits dans le dossier à charge dans l’affaire Iqbal Toofany

Au départ, la police poursuivait 5 de ses propres agents accusés de tortures sur la personne d’Iqbal Toofany, qui est mort par la suite. Entre-temps, l’un des policiers est décédé. Ce qui fait qu’il ne reste plus que quatre prévenus dans le box des accusés.

Leur avocat, Me Gavin Glover, avait présenté une motion contestant le manque de précision dans le dossier à charge. Dans l’acte d’accusation, il était indiqué qu’Iqbal Toofany aurait été torturé quelque part dans l’île.

Après débat sur ce point, la magistrate Niroshini Ramsoondar a conclu ce matin que l’acte d’accusation était effectivement imprécis. Toutefois, elle n’a pas rayé l’affaire, comme demandé par la défense.

Elle a toutefois demandé à la poursuite de préciser le lieu du décès. Ce qui a été fait par le représentant de la poursuite, Me Azam Neerooa.

Désormais, l’acte d’accusation indique, « le district de Rivière Noire ou ailleurs ». Me Gavin Glover a demandé à la cour de lui accorder un délai pour étudier la question afin de préciser sa position sur cet amendement.

Le procès a été renvoyé pour ce vendredi 15 février.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube