Shopping

Accusé d’avoir lancé un cocktail Molotov dans l’enceinte de la Cour suprême: Ziaoudeen Noorah connaîtra sa sentence le 21 novembre prochain

Cet ancien policier est poursuivi sous deux charges provisoires, avoir lancé un explosif dans l’intention d’endommager un bâtiment appartenant à l’État et avoir déclenché une fausse alerte à la bombe.

En effet, Ziaoudeen Noorah aurait, le 16 octobre 2017 lancé un cocktail Molotov dans l’enceinte de la Cour suprême, avant de déclencher une fausse alerte à la bombe. Au banc des accusés, Ziaoudeen Noorah a présenté des excuses à la cour. Il ajoute qu’il a des soucis familiaux et des problèmes psychologiques.

Rappelons que Ziaoudeen Noorah, est accusé d’avoir tué sa mère, Bibi Rashida Noorah, le 26 septembre 2011, à Phœnix. Face au juge Benjamin Marie-Joseph, le quarantenaire avait expliqué qu’il avait mis le feu à la maison de sa mère, car il reprochait à celle-ci d’avoir brisé son couple. Ce qui lui a valu une peine d’emprisonnement de 25 ans. Cet ex-constable a aussi été condamné le 13 mars dernier, à huit mois d’emprisonnement, pour escroquerie.

shopping

FacebookTwitterYoutube