Shopping

Abus sexuels sur des enfants : la plupart du temps l’agresseur est un proche

En l’espace de quelques jours, quatre cas d’abus sexuels contre des fillettes ont été rapportés. Outre celle de 3 ans, violée à Cité Anoska, une fillette de 8 ans a accusé son père, une autre de 7 ans a porté plainte contre son demi-frère. Et hier, une petite de 5 ans a dénoncé son voisin pour attouchements. Le point commun est que l’agresseur présumé est, à divers degrés, un proche de la victime. C’est ce qui rend la dénonciation difficile ! 

 

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube