Shopping

Immobilier : À Maurice, les prix des terrains ne reflètent pas la réalité, affirme Laval Savreemootoo

Laval Savreemootoo

Le président de l’Association des agents immobiliers dit ne pas comprendre comment, à Sodnac par exemple, la toise se vend à Rs 36 000. Il estime que les Mauriciens vivant à l’étranger ont une part de responsabilité dans cette situation…

Il explique que les prix élevés des terrains pénalisent la classe moyenne et souligne que les Mauriciens sont aujourd’hui condamnés à acheter des terrains dans les périphéries des villes…

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube