Shopping

Trop peu de femmes savent que l’alcool augmente les risques de cancer du sein

Trop peu de femmes savent que l’alcool augmente les risques de cancer du sein

Une étude montre que les femmes n’identifient pas l’alcool en tant que facteur de risque important de cancer du sein. Pourtant, plusieurs milliers de cas lui sont imputables chaque année en France.

C’est presque un lieu commun: l’alcool est dangereux pour la santé. Mais si ses effets délétères pour le foie et le risque d’addiction sont désormais bien identifiés, tous ses méfaits sont loin d’être connus du public. Ainsi, rares sont les personnes qui savent que la consommation d’alcool augmente le risque de cancer du sein, selon une étude publiée en mars dernier dans le British Medical Journal.

Sur les 205 femmes interrogées par des chercheurs de l’université de Southampton (Royame-Uni), seuls 20% ont cité l’alcool comme facteur de risque. Bien que l’étude soit de taille modeste, elle montre bien que ce risque est assez méconnu. Et pourtant, il est loin d’être négligeable: sur les 28.000 cas de cancers imputables à l’alcool diagnostiqués en 2015 en France, 8100 étaient des cancers du sein, selon Santé publique France.

Cancérigène avéré

«Consommer un verre d’alcool par jour augmente le risque de développer un cancer du sein de 10%», souligne Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne. «Ce n’est pas l’abus qui est dangereux pour la santé, c’est l’alcool tout court!», martèle la chercheuse, spécialiste de l’étude de la fréquence et des causes du cancer.

Depuis 1988, l’alcool est en effet officiellement identifié par le Centre International de la Recherche contre le Cancer (CIRC) comme cancérigène avéré. Il est notamment impliqué dans les cancers de la cavité buccale, du pharynx, de l’œsophage, du foie, du colon/rectum et du sein. En outre, plusieurs études ont montré qu’il n’existe pas de niveau de consommation sans risque. Ainsi, même les «petits» consommateurs ont un risque supplémentaire de développer l’un de ces cancers par rapport à un non-buveur.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube