Shopping

Les miels frelatés chinois envahissent le marché

Les miels frelatés chinois envahissent le marché

 La Commission européenne a mis l'accent dans un récent rapport sur les "fraudes aux miels importés", en soulignant une poussée des miels "adultérés" (mélangés avec de l'eau ou du sucre de canne).. notamment en provenance de la Chine".

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS) et la canne à sucre sont ajoutés au miel chinois en tant que produit de remplissage peu coûteux. En fait, pour perdre du poids et éviter les maladies cardiaques et le diabète, le HFCS est quelque chose qu’il faut éviter comme la peste. Le HFCS est un produit si malsain est qu’il est métabolisé en graisse dans le corps beaucoup plus rapidement que n’importe quel autre sucre.

Les Chinois ont recours à ce procédé car leur cheptel d’abeilles diminue en raison de la pollution et de l’utilisation massive de pesticide.

La Chine utilise aussi le sirop produit à partir du riz est plus difficile à détecter, et en l’ajoutant au miel, les producteurs chinois de miel frelaté peuvent produire un surplus massif, et ce n’est pas limité à cela.

 

« Pour les produits les moins chers, il s’agit de sucre liquide de riz ou de maïs ayant l’aspect et la couleur du miel, réalisés avec des méthodes élaborées qui passent le cap des analyses européennes », explique Henri Clément, président de l'Union nationale des associations familiales

shopping

FacebookTwitterYoutube