Shopping

En Ethiopie : Plus de 160 personnes tuées, après le meurtre d’un chanteur

Au moins 166 personnes ont été tuées et 167 autres blessées au cours des manifestations et des heurts communautaires qui ont secoué l’Éthiopie depuis le meurtre le 29 juin d’un chanteur vedette, Hachalu Hundessa, a annoncé la police dans un communiqué diffusé sur la télévision d’État Fana Broadcasting Corporate.

Parmi les 166 morts, certains ont été tués par les forces de sécurité et d’autres dans des affrontements entre membres de diverses communautés.

Hachalu Hundessa, membre de l’ethnie majoritaire oromo, a été abattu au volant de sa voiture dans la soirée du 29 juin à Addis-Abeba. Transporté à l’hôpital de Tirunesh Beijing, il est décédé des suites de ses blessures, selon les médias.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube