Shopping

Coronavirus: La France autorise et encadre la prescription de chloroquine « dans des cas graves »

Annoncée par Olivier Véran, ministre de la Santé, dans des cas "graves", l'autorisation d'utiliser la chloroquine pour traiter le Covid-19 est parue au Journal officiel de la France, hier, jeudi 26 mars.

Cette décision du gouvernement français s’appuie sur l'avis du Haut conseil de la santé publique (HSCP) publié mardi, qui explique qu'il "n’existe actuellement pas de données permettant d’envisager l’utilisation hors protocole de l’hydroxychloroquine en prophylaxie du Covid-19." "En présence de signes de gravité, un traitement peut être envisagé : utilisation dans ce contexte d’une molécule à effet antiviral attendu (association fixe lopinavir ritonavir, voire le Remdesivir dans les cas les plus sévères) ou, à défaut de l’hydroxychloroquine", précise l'avis du HSCP.

La décision d’applique donc pour les malades qui présentent des signes de gravité, ce qui ne met pas fin à la polémique.

En effet hier, Top Fm faisait état d’une des déclarations de nombreux médecins qui estiment qu’au début de la maladie, la chloroquine ne doit pas être prescrite, car elle entrave le système de défense du corps contre le coronavirus. https://bit.ly/2UmOHFw

Or, certains médecins estiment qu’elle peut être utilisée à titre préventif.

Alors que dure cette polémique, la France pourra se retrouver devant une pénurie du chloroquine et d’un de ses dérivés, le plaquénil.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube