Shopping

‘Il faut re-orienter les activités du Mauritius Turf Club pour assurer l’avenir des courses’

Ce sont les propos du président du MTC, Jeenarain Soobagrah, qui était l’invité de Jimmy Jean Louis. Selon lui, cet organisme ne peut plus continuer à opérer comme un club mais doit être géré comme une entreprise pour devenir une entité commerciale.

Au début de la saison 2015, le MTC avait déclaré qu’il adoptait une politique de zéro tolérance. À la mi-saison, le président du MTC, s’estime satisfait de la situation et affirme que la vitesse de croisière est atteinte.

Dans le contexte économique de cette année, Jeenarain Soobagrah explique que la situation financière du MTC n’est pas évidente. Il parle notamment du nombre de journées qui a été avalisé par la GRA ce qui a amené à une baisse dans le budget du MTC de ce présent exercice.

Autre souci cette année pour le MTC, c’est la baisse au niveau de la population des chevaux. Pour le président de cet organisme, il y a deux facteurs qui ont contribué à cela.

Jeenarain Soobagrah, s’est également exprimé sur le rapport de la commission d’enquête sur les courses. Il parle d’allégations non fondées et explique pourquoi le MTC a contesté à travers un judicial review certains points dans le rapport.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube