Shopping

La guerre des consoles de jeu : un combat industriel impitoyable

Le monde du jeu vidéo a longtemps été le théâtre d'un combat furieux, le théâtre d'une épopée : la fameuse "guerre des consoles" où des titans industriels se battaient à mort pour gagner le cœur des joueurs. Atari contre Sega, Sega contre Nintendo, Nintendo contre Sony, Sony contre Microsoft, chacun envoyant à tour de rôle dans l'arène ses gladiateurs aux noms bizarres : Megadrive, Super Nes, Dreamcast, PlayStation, GameCube, Xbox, Wii... Si aujourd'hui l'affrontement public semble plus feutré, en coulisse les enjeux demeurent énormes.

Première industrie culturelle mondiale, après le livre mais avant le cinéma ou la musique, le secteur du jeu vidéo poursuit une croissance soutenue et reste promis à un développement prospère, que les nouvelles technologies en voie de démocratisation (réalité virtuelle, réalité augmentée...) pourraient encore accélérer.

A certains égards, la période est particulièrement faste et exubérante pour le monde des consoles, à propos duquel on peut non seulement imaginer un brillant avenir mais aussi admirer un glorieux passé, toujours très rentable commercialement, comme le démontre Nintendo. La "maison Mario" a produit en 2016 une Nes Classic Mini, version réduite de son historique console, déjà préchargée d'une vingtaine de titres classiques, qui a suscité un énorme engouement avec 2 millions de ventes.

 

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube