Shopping

Scandale Saint-Louis : le mystère plane sur le contenu et les noms cités dans le rapport de la Banque africaine de Développement

Le Premier ministre a dévoilé les noms d’Ivan Collendavelloo et Paul Bérenger comme étant ceux qui sont cités dans le rapport de la Banque africaine de Développement.

Dans un premier temps, Pravind Jugnauth avait soutenu que la BAD avait refusé de remettre le rapport au ministère des Finances puis à l’ICAC. Puis, subitement la BAD aurait remis le rapport au gouvernement à condition toutefois à ce qu’il reste confidentiel !

Un sujet abordé dans l’émission Tempo la So hier. La démarche de Pravind Jugnauth interpelle l’homme de loi, Siddhartha Hawaldar. Pourquoi avoir révélé les noms d’Ivan Collendavelloo et de Paul Bérenger s’il y avait une question de confidentialité ?

Pourquoi leurs noms ont été révélés et pas ceux d’autres personnes ? Des questions que se pose l’avocat qui qualifie la démarche du Premier ministre de contradictoire.

Un avis partagé par un député du PMSD également. Il s’interroge même si Paul Bérenger et Ivan Collendavelloo sont les deux seuls politiciens cités dans ce rapport.

Les deux hommes de loi ont aussi critiqué l’ICAC qui, selon eux, n’est pas l’institution appropriée pour mener cette enquête et qu’automatiquement il y aurait la perception de cover-up. Ils demandent aussi une commission rogatoire pour que les autorités mauriciennes puissent se déplacer au Danemark pour interroger ceux accusés d’avoir corrompu et qu’ainsi, on pourrait savoir qui sont les corrompus, soit les ‘members of the Mauritian administration’.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube