Shopping

Vente présumée d’une maison à Calodyne : Hussein Abdul Rahim interrogé par la police de Trou-aux-Biches pour escroquerie alléguée

Hussein Abdul Rahim ce matin aux Casernes centrales en compagnie de son avocat, Me Sharma Bandhu

C’est décidément une journée pas comme les autres pour Hussein Abdul Rahim. Le dénonciateur de l’affaire Bet 365 a porté plainte au CCID contre l’express ce matin. Mais il nous revient que peu après, il a été interpellé par la police de Trou-aux-Biches pour les besoins d’une enquête. Celle-ci porterait, selon nos informations, sur la présumée vente d’une maison à Calodyne qui a justement fait l’objet d’un article dans l’express en début de semaine.

Hussein Abdul Rahim aurait agi comme agent dans l’affaire et l’acheteuse, une femme de 49, l’accuse de l’avoir escroqué Rs 150 000. Il se serait fait passer pour le beau-frère du vendeur et dans la soirée du 11 janvier 2018, se serait présenté au domicile de la dame. Il aurait alors prétexté qu’il fallait un dépôt de Rs 150 000 pour la maison.

Mais quelques temps plus tard, le 6 février 2018, le propriétaire de la maison a rencontré la potentielle acquéreuse. Celle-ci lui a alors montré un papier démontrant qu’elle a remis Rs 150 000 comme dépôt. Un choc pour le propriétaire, car il n’aurait jamais autorisé Hussein Abdul Rahim à réclamer un acompte.

De son côté, Hussein Abdul Rahim a également porté plainte à la police dans cette affaire. Il soutient qu’en tant que directeur de la compagnie Property Developer Ltd, ses services ont été retenus par le propriétaire pour la vente de la maison de Calodyne SeaView. Il avance avoir trouvé un client, une femme de 49 ans, et qu’il aurait perçu Rs 150 000 comme commission. Mais par la suite, selon le présumé escroc, le deal a été annulé après un litige entre le vendeur et l’acheteuse.

Il allègue aussi avoir reçu des appels de la cliente qui aurait utilisé un langage ordurier contre lui. Hussein Abdul Rahim ajoute qu’il a rencontré le propriétaire de la maison et le cousin de celui-ci le 7 février dernier à Bagatelle et que ce dernier aurait menacé de l’agresser.

Ainsi, Hussein Abdul Rahim a été interpellé et interrogé dans le cadre de cette affaire par les enquêteurs du poste de police de Trou-aux-Biches.

shopping

FacebookTwitterYoutube