Shopping

Sur fond de différend entre la France et Maurice : La cogestion administrative de l’île Tromelin doit être votée par l'Assemblée nationale française la semaine prochaine

La cogestion administrative de cette île, appartenant pour l'heure à la France, pourrait bientôt être confiée à Maurice, mettant ainsi fin à des décennies de brouille diplomatique.

Ce territoire est en effet revendiqué par Maurice depuis 1976. Les Mauriciens estiment que le Traité de Paris de 1814, par lequel la France a cédé leur île et ses dépendances à la Grande-Bretagne, incluait Tromelin. L'îlot devrait donc revenir à nous selon le gouvernement Mauricien.

Depuis, la question de la souveraineté de Tromelin n’a cessé d’empoisonner les relations entre les deux pays. Pas moins de 20 années de négociations - entamées en 1990 par François Mitterrand et poursuivies sous les présidences Chirac et Sarkozy - ont été nécessaires pour qu’un accord soit signé le 7 juin 2010. Ce dernier prévoit une "cogestion" économique, scientifique et environnementale de l’île. Et cette cogestion sera examinée à l'Assemblée nationale française le 18 janvier.

Ecrivant lundi dernier dans une tribune publiée par Le Figaro, l'écrivain Irène Frain et le député du Tarn Philippe Folliot, qui avaient déjà mené la fronde et était parvenu à retarder l'accord lors d'un premier passage à l'Assemblée en 2013.

Même tonalité du côté de Marine Le Pen du Front National, qui a publié hier un communiqué demandant à François Hollande de retirer ce projet de l'ordre du jour. "Les quelques semaines de vie qui restent à l’actuel gouvernement ne l’autorisent pas à brader une parcelle du territoire national", considère la présidente du FN.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube