Shopping

Provisoirement accusé d’avoir saccagé le bureau de Rama Valayden: Kaviraj Bokhoree retrouve la liberté conditionnelle

L'avoué a été arrêté sous trois chefs d’accusation, soit «using an information and communication service for the purpose of causing needless anxiety to another person», «rogue and vagabond» et «damaging goods and chattels».

Lors de sa comparution en Cour ce matin, la police a objecté à sa remise en liberté. Ce qui a mené à la constitution d’un panel d’avocats qui a formulé une motion pour que l’avoué soit libéré sous caution. Finalement, la magistrate s'est prononcée en faveur de sa remise en liberté conditionnelle.

Kaviraj Bokhoree a dû fournir une caution de Rs 25 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 50 000.

shopping

FacebookTwitterYoutube