Shopping

Commission d’enquête sur l’ex-présidente de la République : 52 accès au VIP Lounge pour Alvaro Sobrinho en cinq mois

La séance d’aujourd’hui a débuté avec la suite de l’audition de Tamanah Appadu, du PMO. Ce chef de cabinet a révélé que 52 demandes pour avoir accès au VIP Lounge ont été reçues au nom d’Alvaro Sobrinho entre octobre 2015 et février 2017. Une autre requête a été reçue séparément pour toute une délégation menée par l’homme d’affaires angolais.

Maître Hervé Duval Junior a encore une fois présenté les excuses d’Ameenah Gurib-Fakim pour son absence à la séance d’aujourd’hui.

Concernant les accès au VIP Lounge, toutes les requêtes ont été faites dans le cadre des activités de Planet Earth Institute. Pourtant, Tamanah Appadu avait affirmé précédemment que les demandes de Sobrinho avaient été faites non pour Planet Earth Institute, mais comme invité personnel de la présidente de la République. Le secrétaire permanent assure qu’à chaque demande, une enquête a été effectuée avant de l’approuver même si le PMO a tendance à donner son feu vert pour les demandes soutenues par le chef de l'État.

Après Tamanah Appadu, c’est Satydanand Aujeet, Deputy Permanent Secretary au PMO qui a répondu aux questions du juge Caunhye. Il a expliqué comment il a reçu la lettre de Sir Hamid Moollan à propos de la commission d’enquête avortée. Après consultation avec l’Attorney General, Pravind Jugnauth a répondu à l’ex-présidente pour l’informer que sa démarche était illégale.

Satydanand Aujeet a aussi expliqué comment Dass Appadu a obtenu un Leave without Pay pour se joindre à Vango Limited, une compagnie d’Alvaro Sobrinho et comment il est retourné au Service civil après un an. Selon Aujeet, tous les fonctionnaires ont droit à des congés sans solde pour aller travailler dans une compagnie privée temporairement. La prochaine séance est prévue pour le jeudi 25 octobre.

shopping

FacebookTwitterYoutube