Shopping

Agression sexuelle sur mineur/e : ces cas qui bouleversent

Maurice s’est réveillé sous le choc hier. La nouvelle d’une fillette de 3 ans, victime d’un viol, s’est rapidement propagée semant l’émoi et la consternation. Cette affaire bouleverse pour plusieurs raisons.

D’abord, la victime est une fillette. Ensuite, ce drame se passe à Cité Anouchka où, cinq ans plus tôt, une autre fillette, Éleana Gentil, âgé de 11 ans, avait été abusée sexuellement puis tuée.

Mais les cas de mineurs victimes d’abus sexuels sont courants. Trop !

Pas plus tard qu’en début de mois, un homme de 35 ans a été arrêté pour le viol d’une fillette handicapée de 10 ans. Le délit a été perpétré en septembre 2018. Les enquêteurs ont pris leur temps, mais l’enquête est un succès. Car l’habitant de Mahébourg est rapidement passé aux aveux. L’homme est le copain de sa mère...

L’année dernière, plus précisément en février, un petit garçon de 2 ans a été agressé sexuellement par des inconnus. On ne sait pas si l’enquête a été bouclée dans le cas de cet habitant de Sainte-Croix.

En 2019 toujours, mais en mai et à Goodlands, c’est une enfant de 7 ans qui avait été victime d’agression sexuelle. Dans les deux cas, il y a eu enquête de la police.

Toujours en mai 2019, à Dagotière, deux mineurs ont été arrêtés pour avoir sodomisé un enfant de 8 ans. Une fois leur forfait accompli, ils ont menacé l’enfant de représailles.

En 2018, c’est un garçon de 11 ans, habitant l’Ouest, qui avait été victime d’agression sexuelle. Le suspect dans cette affaire fait l’objet de poursuites devant la justice.

Chaque cas d’abus sexuel sur un enfant est un cas de trop !

 

 

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube