Shopping

Roshi Bhadain : "Avec l’affaire Alvaro Sobrinho, les institutions financières semblent être prises dans une cacophonie interminable"

Le secteur des services financiers a connu plusieurs développements et controverses ces derniers temps. L’ancien ministre des Services financiers et leader du Reform Party, Roshi Bhadain, a commenté toute la polémique autour l’homme d’affaires angolais, Alvaro Sobrinho, notamment les permis d’opération qui lui ont été octroyés  par la Financial Services Commission. Il était l’invité de notre Hardtalk,  sur les ondes de TOP FM, mercredi.

Avec l’affaire Alvaro Sobrinho, les institutions financières semblent être prises dans une cacophonie interminable. Roshi Bhadain tient à faire ressortir que le gouvernement mauricien n’aurait pas dû affirmer  que le milliardaire angolais investit de l’argent propre a Maurice.

Le leader du Reform Party avance que si Alvaro Sobrinho est vraiment impliqué dans une affaire de corruption et de blanchiment d’argent, ce scandale fera sans doute un  tort immense à l’image de l’île Maurice sur le plan international. Roshi Bhadain estime  que la FSC n’aurait pas dû accorder  une Investment Banking Licence à Alvaro Sobrinho. Il dit ne pas comprendre comment le milliardaire est autorisé investir dans des villas à Royal Park quand une enquête est en cours sur diverses allégations. 

Toutes ces zones d’ombre suscitent une série d’interrogations dans les milieux politiques mauriciens.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube