Shopping

Diffusion de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux: Me Ashok Radhakissoon souhaite la responsabilisation des internautes

Vendredi dernier, le Conseil des ministres a pris connaissance des recommandations de la Law Reform Commission sur les fake news. Cet organisme est contre une loi pour sanctionner les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux car elle pourrait empiéter sur la liberté d’expression.

Ashok  Radhakissoon, ancien président de l’Independent Broadcasting Authority, estime lui aussi qu’une législation n’aurait pas arrangé les choses et qu’il faut responsabiliser les internautes sur les fake news sur le net, plus particulièrement les réseaux sociaux.

Pour Gilbert  Ahnee, ancien rédacteur en chef du Mauricien, les solutions à l’emporte-pièce ne règleront pas le problème. Pour lui, un système d'autorégulation serait plus approprié....

La diffusion de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux était le thème de l’émission Hardtalk hier.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube