Le rôle et la responsabilité de la presse dans des cas allégués de pédophilie

Depuis qu’une partie du contenu du fameux affidavit a été dévoilé par Top Fm, certains en ont profité pour tenter de détourner l’attention du principal concerné à savoir le ‘présumé accusé’.

 Plusieurs journalistes et internautes ont commencé à passer des jugements sur Top FM, un d’entre eux allant même jusqu’à traiter les journalistes de cette radio de bande de chiens.

Ce faisant, ils ont occulté le rôle et la responsabilité de la presse dans de telles circonstances.

Le prénom de l’enfant n’a, sauf erreur de ma part, pas été cité par Top Fm. D’ailleurs, qu’il soit cité ou non, internet est là pour renseigner n’importe qui et n’importe quand, rien qu’à partir du communiqué de La Sentinelle sur ce qu’elle appelle ‘une affaire de mœurs’.

Il faut surtout ne pas oublier que c’est suite à la publication des détails de l’affidavit par Top FM que le ministère de la Femme et du droit des enfants et la CDU ont décidé de prendre cette affaire en main. 

Pour moi, Top Fm a non seulement accompli son devoir d’informer dans l’intérêt public, mais aussi, et surtout dans celui de protéger la mère et l’enfant.

On a tendance à oublier que dans cette histoire que les plus faibles sont la maman et l’enfant. Ils doivent être protégés contre toute machination et autres tentatives, car les institutions vont veiller au grain. Du moins tant que ces institutions ne partent pas dans la léthargie pour laquelle elles sont souvent critiquées !

Marie-Ange  

Post Author: admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *